Logo du Club de l'Interculturalité
AccueilQui sommes-nous ?Membres fondateursActualitéArticlesServicesAdhésionRecherche
Louis BelvalXMembre fondateur depuis le 03/08/2019

Informaticien de formation, Louis Belval est interculturaliste depuis plus de 15 ans. Spécialiste des relations avec les cultures d’Afrique francophone, il a passé plus de 7 ans au Gabon et au Cameroun après avoir effectué de nombreux séjours en Afrique de l’Ouest. Il a été volontaire de solidarité internationale à Port-au-Prince de 2002 à 2004. Aujourd’hui il forme à l’interculturalité les futurs expatriés de grands groupes et des militaires (EMSOME, US Air Force). Il publie des articles et une partie de son expertise sur son site www.interculturalite.fr.
Ses articles :

La communication militaire Comparaison entre le Cameroun et les armées occidentales publié le 22/04/2020

Perception rationnelle ou irrationnelle des choses, la suite publié le 02/01/2020

Perception rationnelle ou irrationnelle des choses publié le 04/10/2019

Quelques bases de l’interculturalité publié le 13/08/2019


Ecrire à Louis Belval

Profil LinkedIn

Site Web : interculturalite.fr
Augustin CodjaXMembre fondateur depuis le 15/12/2019

Augustin CODJA est enseignant en économie et gestion. Ce métier le place comme témoin direct d’apprenants venus d’horizons différents. Cet environnement hétérogène est, pour lui, un terrain d’observation pour mieux percevoir les enjeux sociétaux et la dynamique structurelle nécessaire à la gestion du brassage culturel.

Chef d’entreprise de 2007 à 2017, il a compris que les PME et ETI françaises ont du mal à intégrer la dynamique actuelle du marché mondial. À travers ses différentes fonctions à la CGPME 95, il a pu identifier les possibilités de partenariats entre les entreprises françaises et le marché africain. De cette expérience, il retient que les appréhensions portent la méconnaissance des partenaires étrangers et chaque partie prend des dispositions très onéreuses pour se couvrir. La confiance étant la base des échanges commerciaux et la condition première des investissements étrangers, il pense que la dynamique interculturelle serait un atout.

Augustin CODJA est diplômé de l’Institut d’Études Politique de Paris (Sciences Po) en Politiques et Management du Développement Potentiel Afrique. Il a également fait les Négociations Internationales à l’École des Hautes Études Internationales et Politiques. Il tient donc une expertise dans le domaine de l’analyse des enjeux stratégiques nécessaires pour le repérage des ressorts favorables au développement de ce continent.

Journaliste pigiste, il anime des émissions économiques, politiques et sociétales sur les chaines CDIRECT et ICI AFRIKA TV. Il publie également des tribunes dans des magazines comme JEUNE AFRIQUE, LES PHARAONS, etc.

Ses expériences constituent, de ce fait, autant de balises et surtout une base nécessaire pour entrevoir et gérer les problématiques liées à l’interculturalité.

Ecrire à Augustin Codja

Profil LinkedIn
Philippe DelbosXMembre fondateur depuis le 01/07/2019

Philippe Delbos est consultant international en défense et sécurité.
Ses articles :

La démarche d’interculturalité : de la prise de conscience à la mise en œuvre de méthodes opérationnelles publié le 24/07/2019


Ecrire à Philippe Delbos

Profil LinkedIn

Site Web : freresdarmes.org
Dominique ReyXMembre fondateur depuis le 15/12/2019

Cadre dans l’Administration puis dans l’Industrie, j’ai vite découvert l’importance décisive qu’ont les « facteurs humains » dans l’efficacité et la réussite tant opérationnelle que stratégique des organisations.
Dès lors, je me suis consacré à comprendre et - autant que possible - maitriser les dynamiques qui conditionnent l’efficacité collective et la capacité d’adaptation à des environnements instables et complexes.
Après le pilotage du changement et les dynamiques d’équipes, j’ai ainsi exploré les ressorts et les effets des cultures (d’organisations puis de pays) et de l’intelligence collective dont elles sont porteuses. Enseignant en MBA à l’IAE et diverses Grandes Écoles, auteur de plusieurs livres de référence sur ces sujets, j’en ai puisé et testé la matière et les méthodes à l’expérience de plus de 150 séminaires et missions de transformation.
Soucieux de dépasser le fossé fréquent en France entre « Académiques » et acteurs du terrain (opérationnels et consultants) je m’attache à maintenir un lien étroit entre les différents niveaux où se jouent la qualité de coopération et les interactions fructueuses : de la conceptualisation aux outils pratiques, de la modélisation à la réponse aux besoins des opérationnels, des méthodes d’intervention à l’adaptation des pratiques concrètes.
Ses articles :

Construire la Confiance (suite) publié le 01/04/2020

Construire la Confiance publié le 26/03/2020

Personnalités, Interactions, Dynamiques, Cultures & Comportements publié le 25/02/2020

La construction de la confiance selon les cultures publié le 15/01/2020
Pascal ReyXMembre fondateur depuis le 15/12/2019

Agro-économiste et docteur en géographie du développement, Pascal Rey a près de 20 ans d'expérience en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud, où il a participé à des programmes de recherche sur le développement avec des instituts scientifiques (ICRISAT, CNRS, IFSRA).

En tant que chercheur associé à l'IFSRA (Institut de recherches sociales en Afrique), ses travaux sont régulièrement publiés dans des revues et des ouvrages scientifiques, sur des questions relatives aux organisations sociales locales, aux droits fonciers, à la gestion des ressources naturelles... Il donne des cours dans plusieurs Universités en France (La Sorbonne, L’école des Mines, AgroParisTech…) et en Afrique (Université de Djibouti) sur de nombreuses thématiques comme le secteur minier en Afrique, la RSE, l’interculturalité, la méthodologie de la recherche, le droit foncier, etc.

Pascal est également président directeur général de la société internationale d’ingénierie sociale Insuco, qui a acquis une expérience approfondie de la gestion du risque sociale en Afrique, en Amérique Latine et en Asie. Le Groupe Insuco fournit une assistance dans une dizaine de secteurs aux entreprises, aux gouvernements et aux bailleurs de fonds internationaux, pour la gestion des impacts sociaux, grâce à la compréhension des sociétés locales.
Ses articles :

Quand le développement des territoires miniers brouille les frontières entre les secteurs public et privé. Cas du secteur minier en Afrique de l’Ouest. publié le 15/01/2020 sur researchgate.net

Le mythe de l’autosuffisance en riz en Guinée. Le paradoxe des politiques face aux stratégies locales. publié le 01/01/2020 sur OpenEdition

Urban and regional planning: when mining companies take on the Government’s role. publié le 10/12/2016 sur Springer

Droit foncier, quelles perspectives pour la Guinée ? Réflexion sur la réforme foncière à partir de l'exemple de la Guinée Maritime publié le 21/07/2011 sur https://www.cairn.info

Droit foncier, quelles perspectives pour la Guinée ? Réflexion sur la réforme foncière à partir de l'exemple de la Guinée Maritime publié le 21/07/2011 sur cairn.info

Quelles perspectives pour le développement durable dans des contextes communautaristes ? publié sur Peter Lang

Le local et le global : Les pouvoirs locaux face à la mondialisation publié sur unesdoc.unesco.org

Une iniquité consensuelle. Le cas des droits fonciers et de la gestion des conflits en Guinée Maritime publié sur OpenEdition


Ecrire à Pascal Rey

Profil LinkedIn

Site Web : insuco.com

Site Web : ifsra.org
Nathalie RuffiéXMembre fondateur depuis le 15/12/2019

Archéologue de formation et diplômée en Géopolitique et Sécurité internationale, Nathalie Ruffié est chercheur dans le domaine de la défense et des armées. Son expérience tient d’une part dans la gestion de projets, défense et évènementiel - montage, encadrement préparatoire et pilotage d’évènements nationaux et internationaux tels que le Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité - ; et d’autre part, dans la recherche, l’exploitation et la rédaction d’analyses tant sur des sujets technico-opérationnels que géostratégiques.

Sa prédilection pour l’interculturalité dans les opérations militaires s’est vue concrétisée par la publication de son premier ouvrage en 2015, sur les opérations américaines en Irak et en Afghanistan. Aujourd’hui, doctorante en sciences politiques et en sociologie militaire, son sujet de thèse aborde la question de l’existence d’une politique institutionnelle de l’interculturalité au sein de l’armée française et de la formation des militaires de l’armée de terre en particulier.

Depuis 2017, Nathalie est réserviste opérationnel au sein du Centre interarmées des actions sur l’environnement (CIAE) et également au sein du centre Terre du partenariat militaire opérationnel (CPMO) rattaché à l’état-major spécialisé pour l’outre-mer et l’étranger (EMSOME).
Ses articles :

Confettis d’empire ou points d’appui ? L’avenir de la stratégie française de présence et de souveraineté publié le 01/02/2020 sur Ifri

Les dispositifs de défense passive dans les opérations présentes et futures publié le 01/11/2019 sur Ministère de la Défense

Stratégies de sécurité en Méditerranée publié le 01/10/2018 sur Fondation pour la Recherche Stratégique

L’interculturalité dans les opérations militaires, le cas américain en Irak et en Afghanistan, Éditions du Cygne publié le 01/06/2015 sur Éditions du Cygne


Profil LinkedIn
Marie SerreXMembre fondateur depuis le 03/09/2019

Ma rencontre il y a 20 ans avec l’anthropologie a été une vraie tempête mentale. Cette discipline qui étudie la dimension culturelle de l’humanité a changé en profondeur ma façon de voir le monde, d’appréhender la différence et d’interagir avec l’Autre. J'ai compris qu’être outillé pour décrypter la complexité de la réalité humaine est un atout considérable et vertueux au quotidien. En particulier à notre époque où tout un chacun est confronté dans sa vie professionnelle et personnelle à la différence culturelle.

Mais plus j’accumulais de connaissances, plus j'étais frustrée de constater qu'elles restent trop souvent cloisonnées au milieu académique. Par manque d’occasions et de vulgarisation scientifique, les besoins en termes d’outils pratiques pour apprendre à gérer la différence et les ressources en termes de connaissances et de savoirs se rencontrent peu. Comment construire ce pont ? Comment le faire auprès de publics contraints par le manque de temps de formation ?

Pour relever ce défi, j'ai repris le chemin des études et de la recherche en intégrant le DU "Gestion des conflits, médiation et interculturalité" de l'Université Catholique de Lyon. J'ai mené une enquête de terrain auprès des étudiants de ma promotion pour mettre en lumière les processus mentaux sollicités dans une formation sur l'interculturalité d'une part, et les pratiques pédagogiques les plus efficaces d'autre part. Sur la base des résultats de cette recherche de terrain j'ai élaboré une méthode de formation à la gestion de l’altérité.

Cette méthode irrigue mes différentes activités : enseignement, formation professionnelle et formation de formateurs en gestion de l’altérité et de l’interculturalité, accompagnement stratégique et opérationnel des organisation en matière de Diversité & Inclusion, accompagnement individuel auprès de professionnels et d’expatriés.

Présentation de la méthode altérités lors du colloque « Former à l’interculturalité » organisé par l’EMSOME en novembre 2019 : www.youtube.com/watch?v=ruq1UMvsPKA&t=1029s

Conférences sur le thème pluriel de la différence.

Ecrire à Marie Serre

Profil LinkedIn

Site Web : www.alterites.fr