Logo du Club de l'Interculturalité
AccueilQui sommes-nous ?Membres fondateursActualitéArticlesServicesAdhésionRecherche

Atelier « opérationnalisation de l’interculturalité »

Le 01/02/2021

Les membres fondateurs du Club ont décidé de travailler en « atelier », c’est-à-dire en petite équipe de travail, sur l’opérationnalisation de l’interculturalité, en portant l’effort de leurs recherches dans le domaine des actions militaires.

Dans les missions des armées, les situations interculturelles sont très nombreuses, qu’il s’agisse des opérations extérieures (OPEX), des activités de relations internationales, de coopération ou de partenariat militaire opérationnel (PMO), mais également lors des affectations en régiments stationnés dans les Outre-mer ou à l’étranger (forces prépositionnées), en unités multinationales ou à la Légion étrangère.

Chaque militaire se trouve donc très régulièrement confronté à des situations pour lesquelles ses compétences professionnelles ne suffisent pas à décrypter les paroles, les actions et les modes de pensées de ses interlocuteurs, partenaires ou adversaires. Pour gagner en efficacité, voire éviter les erreurs fatales, il utilise, plus ou moins consciemment, une démarche interculturelle qui consiste à prendre conscience de la dimension interculturelle de la situation, puis à adapter son comportement de façon volontaire et active pour mieux gérer l’échange ou l’interaction. Cette démarche est préparée en amont de la mission par un stage à l’EMSOME, mais elle n’est pas encore formalisée ni enseignée comme telle.

La démarche interculturelle implique que notre prise de parole, mais aussi nos silences, nos écrits, nos actions, notre comportement individuel ou collectif, nos réactions spontanées, etc. doivent être adaptés, autant que cela est possible, en tenant compte de la situation interculturelle. Cette adaptation répond à un objectif interactionnel - mieux gérer l’échange ou l’interaction, et à un objectif professionnel - atteindre l’objectif escompté.
Opérationnaliser l’interculturalité consiste à préparer puis à mettre en œuvre la démarche interculturelle en situation professionnelle.

L’atelier se propose donc, en liaison avec l’EMSOME, d’élaborer des méthodes et procédures d’opérationnalisation de l’interculturalité utilisables « en situation » par les militaires en mission et en déduire les formations qui pourraient être délivrées à l’EMSOME pour préparer à ces missions :

  1. Faire le point des méthodes actuellement connues et utilisées ;
  2. Proposer des pistes de nouvelles méthodes et procédures ou de recherches à mener ;
  3. Proposer des modes d’apprentissages et des modules de formations permettant d’acquérir et de mettre en œuvre la démarche interculturelle ;

La première étape consiste à décrire les situations interculturelles auxquelles sont confrontés les militaires en mission grâce à des entretiens individuels menés à l’EMSOME.

L’équipe cherche également à étudier quelles démarches interculturelles, conscientes ou non, ont été mises en œuvre et à évaluer leur efficacité, à l’écoute de l’intéressé, afin de mettre en évidence les méthodes et procédures à utiliser, ou au minimum les bonnes pratiques, pour chacune de ces situations.

Actualité précédente